Koulikoro Notre ville jumelle au Mali

 

Le Jumelage-Coopération > Les 3 Villes > Koulikoro

 

 

LA VILLE DE KOULIKORO AU MALI

 

 

La mairie de Koulikoro

 

 

Localisation de Koulikoro

 

Koulikoro ("au pied de la montagne" en Bamanankan, langue nationale, majoritaire à Koulikoro) se trouve au bord du fleuve Niger, sur sa rive gauche, à 60 km au Nord Est de Bamako. C'est une capitale régionale (2ème région ou région de Koulikoro)

 

Koulikoro est le lieu où, en 1235, s'achève la lutte entre Soundiata Keita le fondateur de l'Empire du Mali et Soumangourou Kanté, empereur du Sosso. Les conditions de la disparition de Soumangourou dans une grotte font de celle-ci une "grotte sacrée", le Nianan Koulou.

Au premier plan les pêcheurs de sable,

au second plan la colline sacrée "Nianan Koulou"

 

La ville de Koulikoro est fondée au début du 18ème siècle par Ouodiou et Dioba DIARRA deux chasseurs Bambara venus de Ségou après avoir vécu dans le village de Kayo.

Koulikoro, de village d'agriculteurs (Bambara) et de pêcheurs (Somono) est devenue la capitale du royaume du Meguetan.

En 1884 un traité de protectorat est signé entre Ouodiou DIARRA et l'armée coloniale. A la suite  de ce traité, un camp militaire est installé au pied du Nianan Koulou. C'est dans ce camp militaire, en 2013, que la formation de l'armée malienne est assurée par l'Union Européenne.

Le Niger, en aval de Bamako, n'est navigable qu'à partir de Koulikoro, qui est devenue, en 1904, le terminus de la ligne ferroviaire "Dakar-Niger". Le trafic voyageurs a été supprimé en 1995 et le frêt n'arrive plus à Koulikoro, par voie ferrée, depuis le début des années 2000.

La gare de Koulikoro

 

Avec l'installation de la ligne ferrovière, le village initial de Koulikoro Bah, peuplé de quelques centaines d'habitants, est alors supplanté par le nouveau quartier de Koulikoro-Gare où sont installées la gare, mais aussi les autres infrastructures coloniales.

C'est le début de l'expansion de Koulikoro (10 000 habitants en 1985, 45 000 en 2012) où les entreprises et les industries se développent. La plus grande entreprise, HUICOMA, attachée à la transformation de la graine de coton, de la noix de karité et à la fabrication du savon compte jusqu'à près de 1 000 salariés jusqu'en  2008  date à laquelle l'usine ferme ses portes plongeant Koulikoro et sa population dans un grand désarroi.

D'autres entreprises industries métallurgiques, moins importantes tentent de survivre, avec difficulté.

L'exploitation du sable du Niger à Koulikoro

 

La plus grande activité économique est l'exploitation du sable dans le Niger, liée à la proximité de la capitale Bamako, où les chantiers de constructions sont nombreux. Là encore, la source se tarit et les ressources du Niger ne sont pas inépuisables.

 

Le maire de Koulikoro est Youssouf Papa TRAORE depuis 2009.

 

 

aller à Quetigny                        aller à Bous  

 

 

Retour aux 3 Villes 

 

 

Haut de Page



Réagir