Historique de la Commission Solidarité Femmes

Présentation de notre association

L'association Les Commissions thématiques > Commision Solidarité avec les femmes de Koulikoro > Historique

 

 

1990 :

En février à Koulikoro, les femmes du groupe d’adultes de Quetigny rencontrent 7 dames de l’Union Nationale des Femmes Maliennes (à l’époque, au Mali, régime de parti unique).

En septembre, à Langres, journée d’études « la formation des femmes au Mali » sur invitation de l’Association du jumelage coopération entre San (Mali) et le département de Haute-Marne.

1993 :

Public nombreux (41 personnes) à Quetigny pour une soirée d’information « Aspects de la vie des femmes maliennes ».

1996 :

Année phare avec l’accueil des 4 dames de la délégation de Koulikoro (nous avions obtenu que la délégation de Koulikoro venue à Quetigny compte pour moitié des femmes engagées dans des projets d’activités économiques) et leur présence à la réunion de notre Commission le 13/06/1996.

1997 :

Publication d’un document « 4 pages » de présentation de notre commission.

2000 :

En février, à Koulikoro, formation de 3 jours à l’établissement de comptes prévisionnels pour 8 femmes.

2002 :

Des femmes de Koulikoro prennent le relais du choix des activités à aider par des prêts

2010 :

En février, à Koulikoro, nouvelle formation de 3 jours à l’établissement de comptes prévisionnels, liés aux prêts, pour 13 femmes.

2011 :

Envoi de livres à la bibliothèque de Koulikoro en particulier à destination des femmes.

Rencontre des femmes du quartier de Kolébougou et du centre social de Koulikoro-Bâ lors de la délégation en novembre.

2014 :

Mars 2014 : Conférence de Hawa Coulibaly

En mars, 3 soirées ont été organisées autour des femmes africaines. La place de la femme au Mali, les problèmes liés à l’excision ou encore les groupements féminins au Mali et à Koulikoro étaient les thèmes abordés lors de ces soirées.

 

Mars 2014 : animation d'une soirée par les joueurs de djembés de l'ACODEGE

 

 

Consultez aussi :

 

 

Haut de page

 


Réagir