Des classes pour Koulikoro

 

Axes de Coopération > Education et Culture > Des classes pour Koulikoro

 

 

 

A l’origine du Jumelage, les classes de Koulikoro, étaient quasiment toutes construites en banco. Lors des hivernages successifs, les constructions en banco ont particulièrement souffert. Il a aussi fallu faire face à l'arrivée massive d'élèves. Les locaux étaient souvent vétustes, dégradés. La classe se faisait sous des paillotes ou à l'ombre des manguiers. C'était aussi l'époque des doubles vacations :

  • de maîtres : Un maître pouvait accueillir un groupe de 100 enfants le matin et un autre groupe l'après-midi
  • de classes : Une salle de classe pouvait recevoir une classe le matin et une autre l'après-midi

 

Les enseignants de Koulikoro et leurs autorités, par le canal du Partenariat Educatif, ont saisi leurs partenaires de Quetigny. En accord avec les Comités de Jumelage, un plan pluriannuel de construction a été établi, apportant une plus grande efficacité au plan de construction du FAEF (fond d'aide à l'Enseignement Fondamental).

 

Entre 1985 et 2010, plus de 25 classes ont été construites ou restaurées dans le cadre du Jumelage Coopération. 

 

Le relais est pris maintenant par la Coopération Japonaise et la Coopération Allemande. Les effectifs pléthoriques ne sont plus de mise.

Les chantiers sont à poursuivre notamment en matière de formation des enseignants.

L'Education reste une priorité du Jumelage Coopération.

 

 

Haut de page



Réagir