BP 30/03/13 AG

http://prd-www-bienpublic-com.cm-cic.com/fr/images/filiale/logo.png

Vie locale Quetigny : Mali, une situation inquiétante

le 30/03/2013
 
Le maire Michel Bachelard, président du comité de jumelage de Quetigny, entouré des membres du comité de jumelage de Bous.  Photo Bernard Cercley

Le maire Michel Bachelard, président du comité de jumelage de Quetigny, entouré des membres du comité de jumelage de Bous. Photo Bernard Cercley

 

Lors de son assemblée générale, le comité de jumelage coopération de Quetigny-Koulikoro, après avoir évoqué la situation au Mali et dressé le bilan de 2012, a présenté les projets.

 

C’est en compagnie de plusieurs membres du comité de Bous (Allemagne) dont Anne Wilheim, la présidente, que le comité de jumelage coopération de Quetigny-Koulikoro a tenu son assemblée générale, présidée par le maire Michel Bachelard.

 

« La situation au Mali nous préoccupe au premier plan, a expliqué Catherine Mettetal représentant le collège des élus. À Koulikoro, la situation est moins dramatique qu’elle ne l’a été à Konna et Diabaly ou encore actuellement à Gao… Mais chacun souffre de cette guerre ».

La volonté de coopération apportée par les comités de Quetigny et Bous n’a pas faibli et les actions s’inscrivent dans la durée. Les relations avec le maire de Koulikoro et les habitants se sont maintenues grâce à des contacts réguliers. Un container de matériels (scolaires, hospitaliers) a pu être envoyé fin janvier. Un forum d’échanges avec plusieurs associations œuvrant avec le Mali a eu lieu le 9 février à Quetigny.

Le rapport d’activités 2012, décrit par chacun des présidents de commissions est riche. Échanges avec Bous (week-end en Sarre en mai, séjour jeunes de Bous et Quetigny à Berlin en juillet, réunion de concertation en décembre…). Compte tenu du conflit, les échanges avec Koulikoro n’ont pu se dérouler normalement. Des incertitudes concernant les projets sont décrites. Celui de la gestion des déchets à Koulikoro est sur les rails, la rénovation de la Maison du jumelage à Koulikoro se fait attendre… La situation que vit le Mali depuis plus d’un an empêche toute mission sur place par les Européens.

Les projets pour l’année

Vendredi 3 mai, une soirée cabaret avec repas africain animée par un humoriste camerounais sera organisée par le comité de jumelage et le service culturel de la ville à Mendès-France. Les réservations seront bientôt ouvertes. Le 23 mai, une délégation malienne de sept techniciens et conseillers d’éducation de Koulikoro se rendra à Bous le 23 mai pour plusieurs jours puis viendra à Quetigny.

Faute d’affluence, compte tenu de son ancienneté, il a été décidé de supprimer la foire africaine à Quetigny.

Les 25 et 26 mai, les membres du comité de Quetigny et les jeunes sont invités à Bous pour assister à la course Maisause (petits bolides).

Les 29 et 30 juin, c’est un triathlon qui est proposé à Bous (nage, vélo, course). Les inscriptions, des jeunes, notamment, sont ouvertes.

Du 12 au 16 juillet, un séjour de dix jeunes de Quetigny et huit de Bous sera organisé à Paris (logement au quartier du Marais, découverte du Louvre, de la Cité des Sciences…).

Enfin, un nouveau site ­Internet sera réalisé.

 

Parmi l'assemblée  . Photo Bernard Cercley  Marie-Therese Cercley

Photo Bernard Cercley

 



Réagir